Chronique 6 : Le transfert industriel

Une opération stratégique, pour l’entreprise, qui ne doit pas être ratée, les retombées négatives peuvent être considérables, pertes financières, essoufflement du/des dirigeant(s), redémarrage compliqué…

Un transfert industriel, ce n’est pas un concours d’improvisation. Il doit être mené avec la même ambition de réussite que le développement de l’entreprise, avec la même rigueur que la tenue des comptes.

Conceptual image of businessteam working cohesively. Interaction and unity

Qu’est qui fait qu’un transfert est réussi ?

Pour conduire un projet de transfert dans la bonne direction nous vous proposons nos dix recommandations :

  • La première, c’est la prise d’une photo de l’ensemble de l’entreprise
  • La seconde, c’est de définir les attentes de l’entreprise
  • La troisième, c’est l’échange d’informations sur les caractéristiques fonctionnelles de l’entreprise
  • La quatrième, c’est la compréhension et l’analyse des risques pour l’entreprise
  • La cinquième c’est l’écriture de scénarios qui répondent aux exigences et aux délais de l’entreprise
  • La sixième, c’est les études d’optimisation des processus de transfert pour assurer une continuité d’activité de l’entreprise
  • La septième, c’est de trouver les meilleurs opérateurs pour réaliser les transferts pour l’entreprise
  • La huitième, c’est la préparation avec l’ensemble des intervenants des derniers détails et mises au point avant d’engager les mouvements de transfert
  • La neuvième, c’est de lancer les opérations et déclencher le chronomètre afin de s’assurer que le timing est respecté.
  • Et la dixième, c’est réceptionner le redémarrage des activités de l’entreprise

« Cela fait plus de 20 ans que j’accompagne les entreprises et que je pilote des transferts industriels. Le tout premier c’est déroulé en 1998, pour le compte du groupe Schneider à Grenoble, le transfert de 15000m² de surface de production. Challenge complexe car les enjeux industriels étaient considérables. Il nous a fallu seulement 3 jours pour réaliser cette opération et permettre un redémarrage dans les temps avec un minimum de perte d’exploitation. Pour y parvenir, un an d’étude, d’analyses, de conception d’outil, de préparation ont été nécessaires. Rien n’a été laissé au hasard, toutes les problématiques fonctionnelles, logistiques, industrielles, sociales ont été pris en compte. » – Guy Moussy, Dirigeant d’Acteasy. 

Depuis, pour faciliter la gestion d’un projet de transfert nous avons développé une plateforme numérique Cogibox. Elle nous permet de centraliser toutes les informations indispensables pour mener à bien les opérations, et échanger ces informations avec l’entreprise.

Au-delà de cette expertise transfert, nous avons un savoir-faire dans les phases amont : implantation des équipements, gestion des flux, organisation des espaces logistiques….

Plus encore nos connaissances immobilières nous offrent une vision à 360° sur un projet industriel.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *